Est ce que vous avez déjà remarqué comme les expressions “ça ne tourne pas rond” et “on tourne en rond” nous font penser qu’on ne sait plus quel est le sens à suivre. Est ce que c’est bien ou mal de tourner en rond? A priori même le-bon-sens-près-de-chez-vous de la langue française s’y perd.
Et on ne parle que d’un rond. Je vous laisse imaginer les débats s’il s’agissait d’un cube.
Ce qui m’amène à la réflexion suivante: puisque même de l’avis général, on ne sait pas quelle est la forme à suivre, alors c’est le bon moment pour choisir et commencer à dessiner notre forme préférée. Et éventuellement même en changer en cours de route, si ça nous chante.
Et tant qu’on y est, ça peut aussi être un bon moment pour choisir aussi … notre façon de choisir.
Si vous aussi vous avez grandi dans une société qui s’intéresse plus à la validation externe (l’avis des autres) que la validation interne (votre ressenti pur et simple) et que ça vous fatigue un peu/ beaucoup/ à la folie, alors
déterrons le mal à la racine
.
Avez-vous tendance à prendre vos décisions selon des critères que vous avez enregistrés comme rationnels: la façon dont vous avez toujours fait les choses, les attentes des autres, la rentabilité financière, votre to-do list établie depuis des semaines?
Est ce que ça ne vous semble étrange à vous aussi que notre RESSENTI arrive en fin de liste, quand par chance il apparait dans la liste?
Exemple habituel de ma vie _ hands up si vous vous reconnaissez: Je suis fatiguée et rêve de faire une sieste, j’ai beaucoup de travail, je dois rappeler des amis et cuisiner pour le diner. Et j’ai seulement 3 heures pour tout ça.
L’option “validation externe” consiste à faire mon travail en me sentant dans l’urgence, appeler mes amis et leur raconter à quel point je suis fatiguée et cuisiner sans y prendre aucun plaisir.
L’option “validation interne” consiste à honorer ce que je ressens et faire une sieste. En conséquence, je devrai très probablement décaler une partie de mon travail OU ne pas appeler mes amis aujourd’hui OU commander à diner. Mais par contre, je me sentirai probablement vachement mieux à chaque étape de ma journée. Ce qui me coûte donc soit de dire non, soit de dépenser 12€ pour me faire livrer. Le tout pour ME SENTIR BIEN le reste de la journée.
Si vous aussi ça vous importe de vous sentir bien au quotidien, et pas juste vaguement le week-end quand vous avez fini votre liste de tâches, alors peut être que ça vaut le coup de répondre plus souvent à la question “Qu’est ce qui me fait me sentir bien?” quand vous avez un choix à faire.
Perso, j’ai même des post-its un peu partout en rappel. Essayez, pour voir!
Allez, bisous 🙂

Laisser un commentaire