Il fait beau, on s’amuse bien, gros bisous de Crater Lake!
Ce mois-ci, j’ai voyagé avec mon amie Pauline, qui est aussi devenue mon associée/ business partner dans les mois passés.
Pauline est l’autre prénom que mes parents voulaient me donner s’ils n’avaient pas tranché sur Claire, alors c’est un peu comme si je voyageais avec une autre possibilité de moi (vous me suivez?). On a énormément de points communs dans notre sensibilité au monde mais on ne l’a pas développé de la même façon au fil du temps. Un peu comme « les couvertures auxquelles vous avez échappé» de Charlie Hebdo, Pauline est la version que je n’ai pas eu l’occasion de vivre.
Pauline:
_ a un œil plus affuté qu’un lynx pour repérer un animal à 1 kilomètre à la ronde;
_ a un œil plus affuté qu’un lynx pour repérer ce qu’il se passe dans les situations de groupe;
_ n’a jamais douté que la Terre avait une conscience bien supérieure à celle de l’Humain;
_ a une flexibilité incroyable pour se remettre en question et intégrer les changements;
_ sait faire des tableaux excel sans paniquer 8 jours en avance;
_ apprécie chanter à tue-tête sur Rihanna en voiture;
_ est toujours partante pour faire des trucs drôles et insensés.
Tout cela fait d’elle inévitablement une partenaire de choc pour créer une entreprise ensemble … en plus de celle que j’ai déjà.
Je commence à penser que l’entreprenariat est comme les tatouages: on ne peut pas s’arrêter à un seul une fois qu’on a commencé. Donc j’ai le plaisir de vous présenter notre bébé…  Le bûcher! Tindin!!
Si le projet est vraiment cool en soi, ce qui l’est encore plus est la façon de le faire: en écoutant la Terre et les éléments, en discutant avec nos amis de l’Invisible, en dansant, en piochant des cartes, en se reposant et en voyageant. Au rythme du projet lui-même, pas au rythme qu’on imagine dans nos têtes.
Si on considère que tout ce qui est a un esprit, alors on change toute la perspective de “On crée un projet” à “un projet passe par nous pour exister.” L’Ego n’aime pas toujours cette perspective et j’ai bien conscience qu’elle n’est pas commune, mais ça vaut le coup d’y réfléchir un instant.
Qu’est ce qu’il se passerait si on menait les combats pour la Terre en prenant l’avis de la Terre? Est ce que ça ne serait pas chouette de pouvoir discuter avec l’esprit d’une relation pour y voir plus clair? Est-ce que vous pouvez imaginer vous connecter à l’Esprit du prochain projet que vous souhaitez créer pour avoir les infos directement?
C’est une des façons de repenser notre relation à tout ce qui est et revenir en relation juste quand notre ego veut toujours penser qu’il est le PDG de l’Univers et qu’il doit être en charge de tout. Je vous laisse sur cette réflexion 🙂
Ah oui, et aussi vous serez automatiquement ajouté à la newsletter du bûcher en faisant partie de cette liste, une fois par mois à la Pleine Lune, vous êtes toujours les bienvenus pour vous désinscrire si ça ne vous intéresse pas! Ni le bûcher ni nous ne le prendrons personnellement 😉
PS: Au moment où vous recevez cette newsletter, je suis en train d’officier le mariage de Pauline et son amoureux dans le désert! Yayy!

Laisser un commentaire