Eh bah c’est aujourd’hui! Mais l’histoire commence bien avant …

Voilà un peu plus de deux ans que j’ai décidé que ma vie ressemblerait à mes rêves (ce qui comprend entre autres des couchers de soleil sur des bateaux qui roulent dans le désert) et j’en suis arrivée aujourd’hui… à faire des newsletters! Quelle consécration 🙂
Ajoutons un peu de glamour à ça, cette première newsletter vous est écrite depuis la Californie … Et croyez-moi, après deux mois au pays des hippies, à faire des cérémonies chamaniques et des cours de danse pieds nus en invoquant mon animal totem, on a encore passé un cran niveau mysticisme.
Plus rien ne me retient, les gars! D’ailleurs, au vu de la recrudescence d’invitations à mes évènements facebook, il n’aura peut être pas échappé à certains d’entre vous que j’ai fait ma rentrée (virtuelle) pleine d’énergie.
Tout ça vous inspire? Vous aussi vous voulez avoir plein d’énergie pour démarrer la rentrée au top et tenir toute l’année?
Voilà mon secret de sorcière 2.0!
Depuis cet été, je mets toute mon énergie … à me REPOSER. Vraiment. J’ai réalisé que je sais FAIRE pleins de choses, mais y’a comme un espèce de trou béant quand j’arrête de FAIRE, qui devient pesant passé les 4 premières minutes.
Je m’explique: S’arrêter ou ralentir, c’est parfois difficile parce qu’on se met à … RESSENTIR. Et pas que la magie de la vie, si vous voyez ce que je veux dire. Ressentir ses peurs, ses limitations et tout un tas d’autres goodies qu’on nous a appris à ranger le plus loin possible. Mais cet été, j’ai pris mon courage à deux mains …
Résultat des courses, après deux mois d’exploration, ce qui m’empêche de me reposer, c’est:
_ La peur de ne pas être “assez” (=impossible de vraiment me détendre quand je pense à tout ce que j’aurai pu faire mieux, et tout ce qui reste à améliorer);
_ La peur de rater un moment important et être déconnectée des autres (=être la seule à ne pas comprendre le running gag qui a démarré à LA soirée qu’on a manqué);
_ La sensation que ce n’est pas ce que l’on attend de moi. On a beau DIRE qu’il faut se reposer, ça reste quand même bien plus valorisé de FAIRE pleins de choses dans la pensée collective;
_ La sensation que la vie est courte et que PROFITER de la vie, ce serait accumuler une tonne d’expériences et activités.
Alors j’ai nommé mes peurs, je leur ai fait face, j’ai pleuré, j’ai dit au revoir à celles prêtes à partir et je me suis enfin REPOSéE.
A contre-courant de tous ceux qui vous diront d’y aller à fond les ballons pour la rentrée, mon invitation est de RALENTIR.
Dormez. Annulez les dîners auxquels vous n’avez pas vraiment envie d’aller. Dites Non. A vos collègues, à vos enfants, à vos amis. Faîtes 5 minutes de méditation, ou même 3. Faites de la place à vos angoisses si elles surgissent, et prenez une tasse de thé avec elles pour faire connaissance. Elles sont souvent bien moins terribles qu’on ne l’imagine.
Et si vous avez envie d’explorer plus loin, voilà le programme du mois d’Octobre! Fermez les yeux, prenez une grande inspiration … c’est parti!

Laisser un commentaire